Le bijou éternel

lundi 22 avril 2013



J'aime l'idée d'avoir des bijoux intemporels, qui traversent les années, les siècles, qui se transmettent de générations en générations et qui finalement deviennent notre marque de fabrique. Comme un parfum, c'est très personnel (même si je tourne autour de plusieurs et que je n'ai toujours pas trouvé ma vraie emprunte à travers un seul et unique parfum...).


Il y a un an bientôt, j'ai décidé de me faire tatouer une première fois en souvenir du groupe de musique dans lequel j'ai joué pendant 4 ans qui maintenant n'est plus (FEU le groupe de rock). Un bel hommage à une chanson co écrite avec un ami, chanson qui me tient à coeur et qui m'a toujours énormément fait vibrer tout le temps que le groupe a vécu !
Ce tatouage est un peu comme ce bijou que je n'enlèverai jamais et que je montre uniquement si j'ai envie de le montrer. Comme un petit secret !

Et puis il y a deux semaines j'ai décidé de réitérer l'expérience (qui était quand même murie, je vous rassure... ) parce que d'autres étapes très importantes se sont déroulées dans ma vie et j'avais envie de les immortaliser au lieu de m'acheter une bague à un prix indécent (bague que je pourrai perdre, me faire voler, que je pourrai oublier de porter ...). Sauf que là, mes deux nouveaux bijoux de peau pour l'éternité je ne pourrai plus jamais vivre sans ni même les retirer (oui, je sais, l'option existe...). Toujours placés dans des endroits discrets, ils restent des secrets dont moi seule je connais la réelle histoire qui a provoqué leur création. 

On dit que sans ses bijoux que l'on a l'habitude de porter on se sent nue. Aujourd'hui avec mes tatouages c'est un peu pareil : je ne me sentirai pas la même sans eux aujourd'hui, tant ils marquent des choses !



Photographe : Bat Howell -aka mon homme- pendant le tournage pour la vidéo de Style Papers que j'ai hâte de vous faire découvrir courant Mai ! Mes tatouages étaient tout juste frais de la veille ...


Sur la première photo je porte : 
Robe Dice Kayek I Pochette Anemi I Blazer Zara I Lunettes Fendi
Sur la deuxième photo je porte : 
Robe Fanny Lapetina I Ceinture Zara (même genre ici) I Chapeau vintage I Manchettes Sowat

2 commentaires:

  1. les tatouages c'est une vraie drogue qui raconte notre histoire sur notre propre corps!!
    notre corps devient un tableau autobiographique et c'est ça qui est magique...
    tes photos sont superbes !

    RépondreSupprimer
  2. Http://thedangerousworldoffashion.blogspot.com

    RépondreSupprimer

Bannière : © Léo Busnoult. Fourni par Blogger.
Hayley Larue Design