Le test photo

lundi 13 mai 2013


Me voilà une autre femme !
Mon 24ème printemps fêté, j'ai grandi d'un cran (comme chaque année vous me direz), pas le temps de déprimer, je vis ça pleinement.
La semaine dernière, reprise des castings et des shootings, vous avez peut être pu suivre certains backstages sur mon Instagram / Twitter. J'ai fait un test photo avec une amie photographe de longue date : Amel Kerkeni, et une maquilleuse que j'apprécie beaucoup : Lila



Quand on est mannequin et qu'on débute, on a besoin de matériel pour "se vendre" et se faire connaître. Il faut des photos. Pas besoin d'en avoir 40. 7/8 bonnes photos suffisent. Maintenant 6 ans que je fais ce métier, mes photos tournent, je ne peux plus me contenter des mêmes d'autant plus que mes expressions ont évoluées, mon visage aussi et mes attitudes. 
Au fur et à mesure des rencontres on se fait un réseau de photographes, de maquilleurs, de stylistes, et parfois on se retrouve sous forme de "dream team" pour se marrer et produire de l'image, pour le fun et surtout pour l'amour de la photo. Certains se font des diners, nous on se fait des shoots. 

Mais quand on commence, le test photo est une épreuve pour un jeune mannequin. On se pose énormément de questions et c'est normal ! L'agence organise un shooting avec un photographe qu'on ne connait ni d'Eve ni d'Adam, bien souvent pas de maquilleur ni se stylisme. Le shooting se déroule entre le photographe et la mannequin avec un jean/débardeur, c'est là qu'on va montrer ce qu'on a dans le ventre et tester notre pouvoir photogénique.
Le photographe met à l'aise, n'ayez pas peur. Au début on discute autour d'un café, il nous brief et nous explique comment être efficace et surtout ce qu'il est nécessaire d'avoir en premier dans un book. Dans 2 heures les photos seront pliées, et vous serez satisfaite ! Le photographe les enverra à l'agence qui fera votre book et vous expliquera comment l'organiser. 
Quand vous décrocherez des jobs vous pourrez les ajouter à votre book si les photos en valent la peine (= qu'elles vous vendent).


Puis, quand vous commencez à connaitre les équipes, que vous vous retrouvez, ça devient des moments particuliers. Le test de la semaine passée s'est transformé en après-midi sex & the cityesque, j'ai envie de dire qu'il ne manquait que les cocktails à l'appel. 
Arrivées à 13H30 chez Amel, les premières photos n'ont vu le flash qu'à 18H. Puis, on a envoyé du lourd pendant 2h avec des idées qui fusent au dernier moment "et si on faisait ça ? ou plutôt comme ça?". Et là, les meilleures images naissent !


Les photos qui me font le plus travailler ne sont pas celles obtenues suite à des jobs. Ce sont les images de test qui sont très fortes, qui racontent des choses et qui transpirent d'elles mêmes. 
Se constituer un book et le faire évoluer est essentiel pour la vie d'un mannequin et sa longévité de carrière. Cela permet de travailler des poses qu'on pourra proposer plus tard sur des jobs, d'essayer des maquillages différents, de se découvrir autrement.

Quelques petites vidéos vine pour accompagner ce billet et des photos backstages comme à mon habitude ! 

Je suis sur Paris pour la semaine, suivez moi sur les réseaux pour déguster les backstages avec moi !

xx





2 commentaires:

  1. Plagia ?

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=387879894639141&set=a.387525168007947.94240.136362269790906&type=3&theater

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a une différence entre l'inspiration et le plagia ;)
      Ces deux images n'ont absolument rien à voir entre elles !

      Supprimer

Bannière : © Léo Busnoult. Fourni par Blogger.
Hayley Larue Design