Mon avis sur le ' thigh gap '

lundi 7 octobre 2013



L'obsession de la minceur, je connais bien ça. Dans ce monde où tout est du domaine du superficiel, de l'apparat et de l'enveloppe extérieure, on en vient à devenir fou d'apparence. Quitte à en oublier que les vraies valeurs ne se trouvent pas dans une paire de bottes ou dans la largeur de notre bassin. 
Le thigh gap ou ce syndrome de l'écart entre les cuisses qui touche de nombreuses adolescentes depuis quelques mois. Et bien certainement que leurs modèles se trouvent être des mannequins de podium de fashion week ou de magazines de presse féminine ...




Je l'ai déjà expliqué sur le blog mais une piqure de rappel ne peut pas faire de mal.
Les mannequins très minces (voire maigres) que l'on peut voir parfois sur des catwalks ou des séances photos sont bien souvent très jeunes, ne sont pas encore réglées et n'ont pas les formes développées. Certes, l'anorexie existe inévitablement dans la mode mais ce n'est pas une généralité. La course à la minceur est un prétexte injustifié : on a nos règles, on devient des femmes, notre corps se développe, on mange pour vivre et pour se faire plaisir, les joies de la vie quoi ... Et certaines souhaitent s'en échapper pour rentrer dans des "codes".
Moi aussi j'aurais adoré rentrer dans ces codes de manière naturelle, mais si je m'affame pour avoir un contrat j'estime qu'il ne sera pas mérité. Le client choisit une fille pour ce qu'elle est au naturel, ce qu'elle dégage. Une fille malade ou mal dans sa peau ne donnera pas vraiment envie ... 

Parfois sur les castings les filles comparent leur tour de cuisse en joignant leurs pieds, leur book sous le bras et une salade sous vide dans le creux de la main : 
"Tu as de la chance, tes cuisses ne se touchent pas !". Et ça en devient un critère d'élégance... 
Si c'est naturel, pourquoi pas, la jambe fuselée, j'aime ça. Si c'est pour tourner au vinaigre et se défaire d'un carré de chocolat c'est pas la peine. Je ne suis pas contre un petit régime pour avoir de la marge avant l'été mais arrêter de se nourrir pour avoir les cuisses creusées ?
C'est si dommage que les adolescentes pensent qu'en cessant de manger elles auront elles aussi ce "gap" entre les cuisses que les mannequins affichent dans les pages des magazines (la retouche, vous vous souvenez ? La jeunesse aussi ?). Ces filles sont jeunes, ont un métabolisme particulier ou sont malades. Et si vous n'êtes pas jeunes ou que votre métabolisme n'est pas de vôtre côté, vous souhaitez vous rendre malade pour une histoire de trou ?!

Des groupes twitter et facebook emmergent avec pour intitulés "starving for perfection" (s'affamer pour la perfection), ces groupes où des ados se retrouvent pour atteindre leur idéal de perfection en pensant qu'elles seront acceptées (enfin!) par la société en étant plus fines. La minceur devient un statut social. Faire du yoga, du pilates et se nourrir de betteraves devient tendance et on le sait tous, les tendances sont à suivre.
(A l'heure où nous assistons ironiquement à l'engouement pour les émissions télé culinaires, le développement des foodtrucks et des blogs de recettes).

Je comprends bien que nous, les filles, nous sommes tentées d'atteindre un idéal de beauté parfois même aux dépends de notre santé. Je suis dans ce monde où grand nombre de filles fourmillent autour de moi en parlant de leur poids au quotidien, parfois même je vous l'avoue, ça me tourne aussi en tête mais je me remets vite sur les rails car je me connais et je sais comment je fonctionne. Je préfère être moi même sans frustrations et vivre pleinement tout en acceptant que je n'aurais jamais un tigh gap (et je survis !). Mais certains hommes préfèrent les jolies fesses, les cuisses courbes et l'allure d'une femme épanouie ! 
Alors, à bon entendeur ... ne vous affamez plus !


x

22 commentaires:

  1. Dans les faits je suis tellement d'accord avec toi !
    Mais je pense aussi que ce genre de pensées "les hommes préfèrent" c'est uniquement pour se rassurer ! Les hommes sont censés préféraient les seins généreux, et bien mon homme ne trouve rien de plus "torride" que mes petites pommes (et je n'aurai jamais imaginé ça étant plus jeune) !
    On est toujours enfermé dans des carcans de beauté c'est vrai, on en oublie que la vie peut nous être un écrin, qu'après une bonne bourasque de vent, les yeux légèrement rougis et le cheveux emmêlé on peut être "à tomber" dégager des vibrations, des émotions. Il faut laisser la vie faire le reste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis pour le fait de se faire plaisir ! Si tu regardes mon instagram, je mange de la pizza un soir de semaine quand j'ai rien d'autre sous le coude et je ne culpabilise pas, mais c'est vrai que le lendemain je vais stopper les excès pour rétablir tout ça. Mais il n'est aucunement question de manger tous les jours des pizzas ou d'être à la diète tous les jours ! Le juste milieu c'est l'idéal et c'est ça qui est bien ! :-)
      L'essentiel c'est de ne pas regretter mais de savoir jauger ce qui est bon pour chacun !

      Je suis tout à fait d'accord avec toi, une nana au naturel c'est tellement beau quand elle dégage quelque chose de spontané ! ;-)

      Supprimer
  2. je souris à la lecture de cet article...
    Je t'ai lu sur twitter une fois, tu disais "et elle a bien grossi depuis 4 ans, ahaha" (en gros)
    Dons on est quand même toutes pareil... C'est humain !
    Même si tu essais de faire passer des messages positifs, il ne faut pas nier une certaine réalité !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est parce-que ce tweet était une private joke ;-)
      Je ne me moque jamais du poids des gens, au contraire ! Ce tweet n'était en aucun cas un pic, une menace ou une méchanceté, juste un sourire à une blague du cercle privé !

      Je ne nie aucune réalité, justement le blog est là pour l'évoquer, en parler librement et montrer que la mode peut être accessible par une réalité et non par une superficialité. Il faut savoir prendre avec des pincettes ce monde tout en profitant du meilleur ! ;-)

      Supprimer
  3. Bonjour Mary,

    Je pensais comme toi il y a encore peu de temps.
    Ce plaisir de la nourriture, personne ne me l'enlèverait, on a qu'une vie etc....
    J'ai accepté mes nouvelles rondeurs, continué à manger plus que de faim.
    Et un jour j'ai réalisé qu'il m'était de plus en plus dur de me "bouger", que mon corps ne suivait plus et que je m'étais tout simplement éloigné de mon poid forme que j'avais eu pendant des années sans me priver ni exagérer.
    J'ai alors changé des choses dans mon alimentation, juste ré-équilibrer mes menus et surtout appris à écouter mes sensations de faim que j'avais complètement négligé toutes ces années !
    Et là révélation, j'ai perdu 4 kg en trois mois... tout simplement en prenant conscience que non ce n'est pas "normal" de manger une demi pizza comme mon homme !
    Tout est une question de mesure, je ne me prive aucunement dans le quotidien mais je garde à l'esprit ma santé et ma forme ! surtout depuis ces petits changements je me sens tellement mieux, plus légère et souple, on m'a même fait remarqué que ma démarche est plus souple, plus féline. Je sais que tu prônes la non minceur abusive, mais franchement les filles, il faut resté dans la réalité, ce n'est pas non plus normal de nous empiffrer et d'entretenir une chair molle.

    Je te conseille ces articles qui m'ont particulièrement confortés dans cette voie :

    http://www.mangoandsalt.com/2013/03/14/mon-slow-diet/ et http://www.mangoandsalt.com/2013/04/13/mon-slow-diet-2/

    Depuis ma révélation alimentaire j'ai perdu tous mes kilos superflus, mais surtout, j'ai complètement retrouvé la sensation d'habiter mon corps !
    Et tout cela est un cercle vicieux positif, je fais du sport plus naturellement etc...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà !
      Savoir se faire plaisir mais se bouger à côté !
      Je disais plus haut, pas question de manger gras tous les jours ni d'être à la diète tous les jours.
      Je mange bien, je me fais plaisir, mais je sais aussi mettre un frein quand je sens que j'ai abusé. Et puis, je continue à aller au sport et j'adore me bouger les fesses !

      Savoir trouver son juste milieu, c'est ça la clé de la bonne santé et de l'anti-culpabilité !


      Belle journée à toi :)

      Supprimer
  4. Je suis d'accord avec toi : le tout c'est de trouver un juste milieu !
    Pas manger comme 4 tous les jours ni se priver en permanence
    Savoir se faire plaisir sans culpabiliser et se bouger à côté pour éliminer :)
    et puis on a toutes une morphologie différente aussi

    Http://Fashioneiric.blogspot.com

    Coline ♡

    RépondreSupprimer
  5. Ce qu'on oublie aussi de dire c'est que le thigh gap est surtout morphologique, une fille peut avoir des formes et ce thigh gap, tout est une question de largeur de bassin, le fémur et donc la cuisse suivant cet alignement.. en attendant il est vrai que c'est bien dommage cette espèce de tendance qui remet au gout du jour l'anorexie chez les pré ado; je tombe de plus en plus sur des instagram de jeune fille cherchant la taille 0 à tout prix. J'ose espérer que ce n'est qu'une passe et qu'il ne faudra pas encore arriver au stade où les mannequins anorexiques doivent se déshabiller sur des campagnes de sensibilisation pour faire comprendre aux masses que c'est vraiment dangereux, comme il fut le cas à une certaine époque!
    En tout cas, entre une Scarlett Johansson et une Cara Delevingne, tous mes potes mec préfèrent la première ! ;)

    RépondreSupprimer
  6. Je pense que le secret est de ne jamais tomber dans l'extrême, d'un coté comme de l'autre. Mais c'est souvent difficile de ne pas perdre le contrôle... Comme tu l'évoques plus ou moins, il ne faut pas oublier que les personnes qui prônent l'extrême maigreur (sur Twitter, Facebook...) sont bien souvent MALADES et auraient besoin de se faire soigner. Dommage qu'autant de filles/femmes les prennent pour exemple et se fixent ce genre de but. Etre obsédé à ce point par le fait de vouloir mincir ne rend tellement pas heureux, c'est un enfer. Si elles savaient comme il est difficile de sortir de ce cercle vicieux une fois dedans...

    RépondreSupprimer
  7. Il ne faut pas oublier qu'il y a aussi énormément de filles qui sont très maigres naturellement et qui ne sont pas bien dans leur peau, alors le "les hommes préfèrent" n'est pas très délicat (surtout que normalement notre corps on le veut beau pour soi et pas pour les hommes), le body-shaming n'est bon ni dans un sens ni dans l'autre, il faut s'en rappeler !! Et le "l'allure d'une vraie femme" tombe dans ce que tu veux dénoncer : c'est encore faire un stéréotype comme quoi il y a "les vraies femmes" (celles avec des rondeurs, les "courbes") et les autres. Non, il n'y a pas de "vraie" femme, ils y a "des" femmes, "des" corps, et ce n'est pas en dénonçant un diktat qu'il faut en amorcer un autre, merci :).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis mais l'article se positionnait sous l'angle contraire. Bien évidemment il existe des femmes naturelles fines, mais je parlais, dans l'article, de celles qui courent après la minceur absolue si ce n'est pas génétique !
      Sauf que rédiger un article de 15 paragraphes n'est pas forcément le bienvenu. Alors certes, il ne faut pas "oublier" qu'il y a aussi beaucoup de filles maigres naturellement, et je ne l'ai pas oublié, je ne l'ai juste pas mentionné car je ne parlais pas ici de filles naturellement fines (sinon la course au thigh gap n'a pas lieu si on est fines naturellement).

      ;-)

      Supprimer
  8. Comme c'est vrai et comme c'est dommage toutes ces nanas qui se privent en espèrant atteindre un objectif qui est complètement inhumain!
    Personnellement, "j'ai la chance" d'être grande et fine (1m81 pr 58kg), et pourtant j'aimerais tellement prendre un peu de poids!!!
    L'anorexie est terrible et peut tuer, mesdemoiselles ne vous laissez pas prendre au jeu!

    RépondreSupprimer
  9. Je ne vois pas trop l'intérêt d'un tel article, en quoi il peut être constructif...
    L'anorexie mentale, la pathologie, n'a rien à voir avec ce genre de tendances, même si les médias veulent nous faire croire le contraire. On le sait bien dans la communauté médicale, et c'est dommage de réduire une maladie aussi complexe à une simple tendance ou lubie d'une partie de la population.

    Ensuite, je ne suis pas vraiment d'accord avec le ton que tu emploies. Chaque personne a le droit de peser le poids qu'elle souhaite, le droit de sculpter son corps à sa guise, personne ne devrait aller contre ça. Tu parles de l'alimentation plaisir, aliments gras et autres, comme quelque chose de normal... Je crois qu'on peut trouver du plaisir justement avec les aliments sains, qui ne font pas grossir, bons pour la santé, sans forcément se priver de pizzas dont certaines s'empiffrent. Et sans avoir cette sensation de privation.

    Et puis si les cuisses se touchent, c'est qu'il y a un problème de gras, de surpoids, donc dans ce cas, il vaut mieux effectivement revoir son alimentation. Donc où est le problème?

    Je pense que ton texte ne partait pas d'une mauvaise intention, mais je le trouve maladroit et le titre encore plus : "mon avis sur" ou mon jugement sur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les cuisses de la plupart des femmes se touchent et pourtant ce n'est pas un problème de gras ou d'alimentation malsaine !
      Tu n'as certainement pas compris mon extrême quand je parle de pizzas, c'est surtout une manière de dire que l'on peut se faire plaisir de temps en temps. Le ton abordé dans l'article est parfois au 2nd degré et ça, il faut savoir le déceler.

      Tu n'as pas également compris que je ne parlais pas de la maladie MENTALE qui malheureusement touche du monde mais bien de ces jeunes filles qui courent après une minceur extrême quelque soit leur morpho de base, c'est de ce genre de challenge dont je parle et qui est malheureux.

      Sache que je suis la première à chercher à sculpter mon corps et j'y arrive très bien en allant au sport, en mangeant sainement mais en sachant me faire plaisir. Le tout est de trouver la bonne alternative et elle existe ! Il ne faut malheureusement pas recourir à la diète pour se sculpter le corps, c'était surtout ça, l'objet du billet ;-)



      Supprimer
  10. A chaque fois que l'on ne va pas dans ton sens, tu t'empresses de le montrer à la face du monde. Tu es ridicule avec ton tweet à la noix, qui en plus déforme quelque peu mes propos. Mais si tu es contente..

    Je dis juste que tu es clairement dans le jugement, c'est ce sujet ci mais ça aurait pu être n'importe lequel concernant l'apparence.

    Oui je pense qu'il y en a marre que l'on juge tout le temps les faits, les comportements, le poids... que parfois ça ne nous regarde absolument pas, encore plus quand on n'est pas dans le versant de la souffrance, de la contrainte, de la maladie. Donc oui pourquoi on ne laisse pas les gens tranquilles sur ce qu'ils ont envie de faire de leur corps, d'une façon générale?
    Ou au moins essayer de comprendre, d'arrêter d'être dans le mépris parce qu'on n'est pas d'accord.



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Anonyme,
      Je ne peux que t'encourager à consulter cette url http://fr.wikipedia.org/wiki/Blog
      Le titre de l'Article se nomme "mon avis sur"... J'ai envie de dire tant mieux! Nous consultons SON blog, pour avoir SON avis sur un sujet... Si tu consultes ce blog, ce n'est pas pour avoir l'avis de Pierpoljack sur un sujet mode.
      Peut-être que Pierpoljak possède d'ailleurs un blog sur lequel il traite du thigh gap ceci dit... je me mets aux recherches de suite...

      Supprimer
  11. Lucile, je donne mon ressenti global.
    Si certaines sont ravies de l'article, ont envie d'y dire Amen, tant mieux.
    Ce n'était pas mon cas, et je ne vois pas l'interet de commenter le contraire, de dire waouh quelle analyse, quelle finesse, heureusement que tu partages ton avis avec nous. Désolée.
    Ceci dit ce n'était pas méchant, ça passe toujours pour cela quand on commente dans le sens qui n'est pas attendu, et c'est bien dommage.

    RépondreSupprimer
  12. Je suis d'accord sur la quasi totalité de l'article. La seule chose qui me fait tiquer est cette conclusion: "Mais les hommes, eux, préfèrent les jolies fesses, les cuisses courbes et l'allure d'une vraie femme. "

    D'une part j'estime que je n'ai pas à me définir par rapport au regard des hommes. Que je sois maigre ronde grosse ou peu importe ce qui compte c'est que JE m'aime.

    D'autre part: qu'est-ce qui définit une vraie femme? les courbes? Donc si je fais un petit 80A n'en suis-je pas une?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La conclusion est maladroite en effet mais c'était surtout orienté pour les jeunes demoiselles qui sont persuadées qu'être très mince est un critère de sélection alors que non ! Après, il y a des hommes qui aiment les petites poitrines et j'en connais aussi :)

      Supprimer
  13. J'ai lu ton article en entier et il ne m'a particulièrement déplu, même si j'aurais apporté des nuances à certaines choses. Cependant, j'ai carrément tiqué sur ton dernier paragraphe, et en particulier sur ta dernière phrase! "Les hommes préfèrent les jolies formes et l'allure d'une vraie femme"... euh... Non et re-non à cette phrase! Déjà "les hommes préfèrent" ne mettons pas tout le monde dans le même sac, chacun ses goûts et surtout je trouve un peu insultant de vouloir lancer des généralités sur ce que les hommes aiment ou pas. Les hommes sont tous différents, ce n'est pas une entité qui pense tous de la même façon. Ce qui est encore plus insultant à mon avis c'est "l'allure des vraies femmes". Donc les filles maigres, sans formes ne sont pas des vraies femmes? Je connais des filles qui mangent 5 fois plus que moi et qui sont très très maigres, sans forcément chercher à l'être. Je ne pense qu'il leur serait agréable d'entendre qu'elles ne sont pas des vraies femmes, juste parce qu'elles ont peu ou pas de formes. Bref c'est dommage car j'étais d'accord avec la plupart de ton article mais les généralités lancées l'air de rien de ton dernier paragraphe m'ont vraiment déçu. Je parle également du "nous les filles..." qui est aussi cliché que "les hommes préfèrent..."

    RépondreSupprimer
  14. Moi je pèse 38'5kg pour 158cm suis je gro?? Pour autant

    RépondreSupprimer

Bannière : © Léo Busnoult. Fourni par Blogger.
Hayley Larue Design