Le Photoshop qui fait grossir

jeudi 16 janvier 2014



Karlie Kloss fait polémique dans le monde de la mode et depuis déjà quelques années. Des rumeurs sur sa maigreur, vraies ou fausses paradent sur le net et dans les magazines. Quoiqu'il en soit, qu'elle soit malade ou non n'est pas la préoccupation principale des magazines. Au lieu de remplacer le mannequin (car quand on veut quelqu'un on fait tout pour l'obtenir, l'image fait vendre et la personnalité aussi), on travaille la retouche. Et je connais bien ça ... "On te choisit pour ton visage mais ton corps sera un peu retouché". 


Le client préfère, souvent, privilégier l'expression du visage car c'est quelque chose de non négociable avec photoshop. L'émotion d'une photo passe par l'attitude du mannequin et son expression. Autant se concentrer sur l'essentiel et travailler le reste en retouche par la suite. 
Bref. On évoque régulièrement les nombreuses retouches à outrances faites par Photoshop pour amincir les mannequins, leur donner des jambes interminables et lisser leur peau. On parle moins, par contre, des procédés pour "grossir" les corps afin de leur redonner un peu plus de vie (triste à dire...). 

Robin Derrick , le directeur créatif de Vogue explique avoir passé les dix premières années de sa carrière à rendre les filles plus minces et les dix dernières, à les rendre plus grosses (enfin, "grosses", on s'entend ...). Alors que la quête de la minceur est une réalité aujourd'hui, on évite quand même de trop en proposer dans les pages glacées des magazines au risque de choquer. 
Même si l'image de droite, retouchée, est moins effrayante que l'originale, elle reste tout de même très idéaliste pour une société qui ne s'apprécie pas et cherche à maigrir en permanence. 

J'ai envie de croire que la mode des mannequins + size est en train de faire changer les choses, mais on en est encore loin ... J'ose plus penser qu'on tente de rassurer les foules par des photos plus réalistes. La polémique reste malgré tout ouverte. 
Photoshop, bon ou mauvais, demeure l'ami premier des rédactrices de mode, et des mannequins. 

 x

6 commentaires:

  1. rolala mais c'est affreux! J'ai beau aimer la minceur et Karlie mais là c'est trop même grossi c'est limite! par contre je ne comprends pas comment elles font pour avoir une telle poitrine en étant aussi mince! Snif la vie est injuste! C'était tellement mieux avant avec les Cindy, Claudia et compagnie c'était déjà plus réel! (je sais que tu acceptes mes commentaires, je pense que c'est ma connexion qui bug!) Bisous jolie Mary!

    RépondreSupprimer
  2. Pour avoir le même buste que Karlie au naturel (pas son visage malheureusement) je peux vous dire que vous êtes parfois dures d'insinuer qu'une personne ainsi est forcément "malade" et pire de dire "redonner un peu plus de vie" est particulièrement blessant, car non, ce n'est pas forcément le cas, chacun sa morphologie, j'ai personnellement les os fins et longs, on a toujours vu mes cotes même enfant, même en prenant des kg à l'adolescence, cela ne changera jamais… c'était d'ailleurs source d'un vrai complexe chez moi, jusqu'à que voir les mannequins m'aident à m'accepter… comme quoi !
    Alors s'il vous plait, il n'y a jamais une seule façon d'être, surtout esthétiquement, arrêtez de prôner l'inverse de la minceur alimente ainsi une vraie gué-guerre rondes vs fines, il me semble que ce n'est pas le but, toutes les filles peuvent se sentir bien, arrêtons les catégories, les à-prioris, merci !! Ce genre d'article discrimine les personnes fines, je pense pas que ce soit ton intention première alors un peu de vigilance s'il vous plait….

    Peace

    RépondreSupprimer
  3. Tout comme la personne du commentaire précédent, j'ai exactement le même soucis de buste "trop maigre": on voit mes côtes. Depuis ma plus tendre enfance je suis ainsi, c'est un réel complexe, et ce encore à plus de 38 ans. Bien sûr j'ai appris à l'aimer ce corps, bien sûr dans une société qui "prône" la minceur ce fût assez facile. Mais cela n'a pas été simple, et cela a marqué mon adolescence au point de me cacher, de me camoufler, de demander à mon médecin comment faire pour grossir,... et de ne me sentir femme que tard.
    Alors s'il vous plait arrêtez de trouver ça "affreux" ou "effrayant" (même si certes, ce n'est pas super beau les côtes saillantes, je vous l'accorde), de nous croire "malade"... Car pour le coup je ne le suis pas, je me porte plutôt bien, je mange normalement (peut être même plus que la plupart des gens, en tous cas plus souvent :p ) .
    Finalement je suis comme toutes les femmes , je n'aimais pas mon corps même mince (je préfère ce terme à "maigre" ;) ), et les magazines - photoshop, ne m'ont pas aidés dans mon acceptation de soi.

    Voilààààà

    PS:@ Anne-Sophie je ne trouve pas que Karlie ait une poitrine énorme, surtout sur cette photo .... un petit 90B voire 90A, non?! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Gaëlle

      Je n'ai jamais critiqué la minceur ni la maigreur de n'importe quelle manière. Il suffit d'ailleurs d'aller plus loin dans le blog pour constater que justement, j'aime ça ! Je faisais juste un constat de société.

      Bonne journée a toi, et continue a profiter de la bonne nourriture, je suis comme ça aussi et j'adore ça ;-)

      Mary

      Supprimer
  4. Merci pour ta réponse Mary :D

    En fait c'est plus le commentaire "anonyme" qui m'a touché pour le coup, et j'ai "surenchérit" car je me suis un peu retrouvée dans ses mots. Ton article est il est vrai, en rien critique envers la maigreur, désolée...

    Allez, je dis vive les femmes rondes ou minces, le tout est de s'accepter telle que nous sommes ;) ! ! !

    RépondreSupprimer

Bannière : © Léo Busnoult. Fourni par Blogger.
Hayley Larue Design