Les premiers essentiels du mannequin

mardi 4 mars 2014


A part investir dans un book papier (ou un Ipad, chacun est de l'école qu'il souhaite. A titre personnel je suis très attachée au papier, vous ne me ferez jamais partir en casting avec un Ipad sous le bras, au diable les technologies), il faut quand même s'armer de matériel (ne vous inquiétez pas, c'est rentable).


La première acquisition (et je pense la plus importante) est un ensemble de lingerie couleur clair et toute une déclinaison de strings. Oui oui, vous avez bien lu ! Parce-qu'une lingerie colorée en casting :
1/ Ne fait pas sérieuse
2/ On a bien compris que vous étiez fan de Princesse Tamtam mais quand même ...
3/ Fait de jolies démarcations colorées sous les vêtements que l'on vous fait essayer et franchement, ça n'enchante pas le directeur de casting
4/ Le retoucheur n'a pas vraiment envie de passer ses nuits sur vos sous-vêtements fluos pour les rendre transparents.

Malheureusement pour ma vie de couple, la lingerie chair est devenue mon incontournable. Les premières années j'investissais chez H&M pour plus de rentabilité et jongler plus régulièrement. Maintenant que j'ai compris l'importance de cet achat et surtout la fréquence frénétique à laquelle je la porte, j'ai cherché un peu et fini par trouver de beaux ensembles chair chez Triumph.
Je vous conseille aussi d'aller jeter un oeil chez Dim et leur gamme sans démarcation qui est idéale et parfaite pour les castings !
N'oubliez pas : une lingerie chair est gage de professionnalisme sur un job !

Non négligeable et tout aussi intéressante : la paire de ballerines. Un essentiel qui m'a souvent sauvée d'ampoules, de boiteries et de voutes plantaires qu'on aurait astiquées avec un briquet. Talons vertigineux sur le set, sur le casting ou en rendez-vous, et une fois sortie on libère ses pieds pour le bien être de son dos et on chausse les ballerines (ou des baskets. Mais les ballerines prennent beaucoup moins de place dans le sac). Depuis quelques années je me baladais avec des frusques en plastique bon marché et j'ai finis par comprendre là où ça m'emmenait : une déstabilité plantaire et un épuisement de mon pied (dixit mon kiné). Une bonne chaussure dans une matière noble n'est pas une démonstration de richesse mais une nécessité pour la santé. C'est chez Bagllerina que j'ai jeté mon dévolu pour une paire noire, intemporelle et surtout pliable. Le petit pochon en cuir dans mon sac ne me prend absolument pas de place et me rend sereine quand je souffre le martyr. 

Quelques premiers achats, donc, si vous vous lancez dans l'aventure ! 
Un bon équipement en mannequinat c'est comme un bon cavalier à cheval. Son équipement bien ficelé fait preuve d'un professionnalisme hors paire !

Bonne journée,

x



3 commentaires:

  1. Canon l'astuce des ballerines pliables ! Je ne compte pas me lancer dans le mannequinat mais j'adore danser jusqu'au premiers rayons du soleil, mes pieds un peu moins... alors grâce à toi je viens de trouver l'arme à dégainer vers 5 heures du mat. Merci ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marie, tu peux y aller les yeux fermés. La qualité est irréprochable !
      Contente d'avoir su t'aider :-)
      Bonne journée
      Mary

      Supprimer
  2. Décidément je deviens accro à ton site.
    Je me disais que ce serait sympa un petit article sur "ce qui te rend inoubliable" lors d'un casting, d'un shopping etc.. Comment fais tu pour te rendre plus indispensable que les autres ?( Enfin si il y a vraiment des petits trucs à savoir. )
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer

Bannière : © Léo Busnoult. Fourni par Blogger.
Hayley Larue Design