Mannequins - objets ? Qui détient le pouvoir ?

mercredi 16 juillet 2014


"I wanna be your dog", Iggy Pop, mythique.

Je suis tombée sur cette vidéo lors d'une recherche sur le net, un soir de semaine quand la télévision n'a rien à offrir, et je l'ai trouvée fascinante. 

J'ai découvert qu'elle a été réalisée dans le cadre du festival “A Shaded View On Fashion Film” et qu'elle avait pour but d'être présentée pendant la Fashion Week de 2009. Osé ! Cela dit, le court métrage vaut le coup d'être vu. 


Toutes ces filles qui attendent dans la salle de casting, stressées, et qui finalement passent devant le directeur de casting pour être jugées. Je trouve ça très fort car finalement, même si le point de vue du réalisateur est personnel et bien pensé, l'inverse peut aussi se mettre en place, à savoir qu'un client n'est rien sans les mannequins qui se présentent à lui. Le plein pouvoir ne lui appartient pas nécessairement, même si on a tendance à le penser régulièrement en casting, comme pendant un entretien d'embauche !


Que vous évoque ce petit film ?


x


3 commentaires:

  1. C'est vrai qu'on a toujours l'impression que les mannequins se font exploiter mais au fond ces filles savent ce qu'elles font, et savent tout ce que ce métier implique!
    Chouette vidéo!
    Deltrey du blog Deltreylicious

    RépondreSupprimer
  2. Très intéressant ! Mais la concurrence fait rage et si un mannequin refuse de jouer le jeu, un autre le fera, comme dans le monde de l'entreprise.

    Estelle
    lamodeestunjeu.fr

    RépondreSupprimer
  3. effectivement je pense que le métier est rude car, on vend un visage, une courbe, une expression, une attitude, une silhouette... ça peut paraître un peu dégradant, surtout lorsque tu passes ensuite dans le monde du travail face à un employeur qui te dit "parlez moi un peu de votre expérience dans le mannequinat "
    " vous savez vendre un produit, mais est-ce que vous savez faire des choses plus intellectuelles?"
    dixit ton article plus récent, sur les pensées réduites du mannequin, tout comme du photographe "il ne fait qu'appuyer sur le bouton" "c'est de l'argent facile"
    cette fille est donc bêtement tombée dans le mannequinat, car elle n'a pas d'autres savoir faire! c'est triste, mais réel, le monde va mal, les pensées sont réduites!

    RépondreSupprimer

Bannière : © Léo Busnoult. Fourni par Blogger.
Hayley Larue Design