Mon rapport avec le sport

lundi 4 août 2014


Deux ans en arrière je m'inscrivais dans une salle de sport. Trois ans en arrière il était insupportable pour moi d'aller courir plus de dix minutes sans connaitre la transpiration à outrance et l'asphyxie. Aujourd'hui, j'enchaine un chrono de 50 minutes de course à pieds et 15 minutes de gainage et de renforcement musculaire. Je reviens de loin. (Cet article risque d'être un peu long, j'ai beaucoup de choses à en dire ! Alors si vous n'êtes pas friands de ce genre de sujet, je vous invite à partir au risque de me détester à la fin haha !)

Ma motivation a été provoquée par une amie qui vivait énormément la nuit et qui voulait recentrer son quotidien par une activité sportive qui la pousserait à se bouger. On s'est inscrites en salle de sport toutes les deux en espérant se motiver mutuellement. Notre quête s'est donc tournée vers une salle très intimiste dans notre quartier (Vita Form pour ceux qui connaissent). J'ai réussi à garder le rythme et mon amie a abandonné au bout de deux semaines. En septembre, ça fera deux ans que je suis inscrite là bas et c'est une de mes plus belles fiertés actuellement. J'ai banni de mon vocabulaire la phrase "je n'ai pas le temps de faire du sport". Quand on en a réellement envie on s'en donne les moyens. J'ai appris à mettre mon réveil plus tôt, à organiser différemment mon temps. Et si je pars en tournage ou en shooting pendant une semaine, je rattrape mon retard dès mon retour en augmentant le temps de mes séances de reprise. 


Le sport, en dehors de l'envie de maintenir un corps en bonne santé et une tonicité corporelle évidente, me permet surtout de m'aérer le cerveau et de ressortir d'une séance avec une satisfaction énorme. Je ne comprenais pas trop comment on pouvait prendre plaisir à se faire souffrir, à chausser une paire de baskets plusieurs fois par semaine et s'imposer un rythme sportif. Aujourd'hui je peux vous affirmer que je ne serai plus du tout capable de vivre une semaine sans activité sportive. Au delà de l'entretien physique, ça joue énormément sur mon mental et ma capacité à voir les choses positivement.
Le sport rend véritablement heureux et apaise les tensions. C'est un peu mon psy personnel. Je ne dis pas ça dans le vent, c'est vraiment le cas. Faire du sport remet les idées en place, libère des endorphines et apporte une sagesse intérieure vraiment agréable. Mais pour accéder à ce stade, il faut s'en donner les moyens et en baver pas mal.

Mon programme sportif de l'année est assez basique. Je m'impose un rythme de trois visites en salle par semaine. Je participe à un cours de Gym Ball une fois et les deux autres fois où je me rends en salle je m'entraine sur des machines cardio (vélo elliptique, tapis, stepper) et je termine pas un circuit training et un peu de muscu. J'ai un coach qui vit vraiment mes efforts et qui me permet de rester motivée même quand je suis fatiguée et qu'il fait très chaud. C'est important d'avoir quelqu'un qui nous pousse vers le haut. Sauf que, l'été arrive et ma salle de sport vient de fermer. Je suis dans tous mes états. Mon coach est loin et je dois me débrouiller seule. 
Depuis deux semaines je chausse donc ma paire de baskets trois fois par semaine le matin et je pars courir un chrono à la main. Je me fixe des objectifs concrets et réalisables à savoir augmenter ma performance à chaque course. J'ajoute 5 ou 10 minutes d'endurance en changeant mon parcours. Je termine par du renforcement musculaire et des étirements (je vous conseille le blog de Fitness Friandises qui est excellent et chargé d'idées d'entrainements en solo) dans un parc à côté de chez moi et je rentre à pieds pour terminer ma séance. 

Pourquoi je vous parle de tout ça ? Tout simplement parce que je suis convaincue qu'un bon équilibre au quotidien dans son travail et dans sa vie personnel peut être provoqué grâce au sport. J'ai vécu quelques mois très compliqués récemment et l'entrainement sportif m'a permis de garder le cap et de développer un mental solide. Le sport permet aussi de garder les pieds sur terre quand on évolue dans un milieu professionnel en mouvement permanent. Il stabilise un programme hebdomadaire et établie des repères, une routine. Le monde du sport est un monde bien loin de ce dont j'ai l'habitude. Quand vous dites à votre coach que vous n'aimez pas telle ou telle partie de votre corps et que vous avez envie de l'affiner, de la muscler ou de l'assécher, il vous dira comment faire. Dans le monde de la mode quand j'évoque cette envie de muscler ou d'affiner on me sort "non mais tu abuses, ça va très bien, t'as pas besoin, t'es bien comme ça !" ou "arrête un peu avec tes complexes, t'es sensée être mannequin !" ou encore "tu dis ça pour avoir un compliment en retour?". Je déteste cette manière de voir les choses. Le rapport en salle de sport avec les autres est très sain, nous sommes tous ici pour un objectif précis et personne ne viendra nous en dissuader. J'avais envie d'évoquer avec vous ce sujet là parce qu'en me revoyant quelques années auparavant, j'étais loin d'imaginer que le sport allait devenir un essentiel et s'introduire dans mon hygiène de vie de manière si imposante. 

Si vous avez du mal à vous motiver, si vous voulez vous lancer ou si vous avez juste envie de jeter un oeil à des programmes sportifs faciles, je vous invite à visiter certains blogs qui m'ont beaucoup aidé comme le blog de Hins et Fitness Friandises

Sur ce, bon entrainement et bonne semaine ;-)

x

Photos : Niki

8 commentaires:

  1. Merci pour ces superbes liens !

    Comme toi je n'ai jamais compris le footing avant (Courir mais après quoi ? Le bus raté ? Un gâteau qui vole ?) jusqu'à ce que je trouve des choses qui m'y motivent.
    Y'a eu deux éléments déclencheurs :
    - Un collègue de bureau insupportable : un jour à bout je me suis levée prête à hurler mais j'ai préféré au final sortir, rentrer, prendre mes baskets (au fond du placard depuis quasi 10 ans) et aller courir. J'ai pas compris car j'ai tout fait de façon automatique mais ça a été efficace : je n'ai couru que 15 min (avec une pause) mais j'ai évité l'embrouille au travail.
    - Puis un ami m'a fait découvrir des courses d'obstacles fun du genre gotballs, mudday etc. J'en ai fais une avec lui pour tester. J'ai galéré car pas d'entraînement mais je me suis tellement éclatée à courir dans la pampa déguisée avec des amis que l'idée des prochaines courses m'ont motivé à m'entrainer ! Depuis je marche comme ça : je pense au prochain but à atteindre et pouf ça me motive énormément !

    Au final j'ai refais une course dernièrement et l’entrainement a payé ! Je n'avais pas encore le cardio suffisant pour la course mais je savais me tracter et faire tous les obstacles seule ! Je ne pratique pas la muscu car je n'aime vraiment pas ça mais à la place je me suis mise à l'escalade de bloc (pas de harnais). Et ça a payé !

    Et comme toi j'ai découvert au final bien plus d’intérêts et de plaisirs dans le fait de me mettre à courir et faire du sport :
    - Tout est plus facile : porter un pack d'eau et des courses sans trop d'effort
    - Le footing m'apporte une facilité dans l'escalade car il m'apprends à respirer et mieux gérer des efforts courts et intenses. Tout deviens facile après une séance de course.
    - Je me sens en meilleure forme en générale et moins patraque. Et ça ca n'a pas de prix !
    - Comme toi je me suis affinée, j'ai perdu ma cellulite (je n'en avait pas beaucoup mais elle est apparue avec mon travail assise) et le ventre a dégonflé
    - Je suis moins gourmande en général, je ressens mieux les moments où j'ai vraiment besoin de manger et je me tourne vers des repas plus complets sans me priver.
    - La satisfaction de dingue qu'on ressent après une séance.... Inexplicable ! On se sent fière et heureuse de soi :)
    - Je prends beaucoup plus soin de moi. Même si les premières fois c'est très difficile au bout d'un moment ça deviens agréable et maintenant je le vis comme une balade (je cours dehors) où je profites du décors à fond mais dans ma bulle tout en étant totalement à l'écoute de mon corps dans ses efforts. Je reste pendant tout ce temps sensible à ses limites dans l'effort mais aussi à ses capacités ! On évolue d'ailleurs vite et c'est très encourageant !

    Niveau partage de liens, il me semble que tu utilises l'application Nike, sinon je peux te recommander l'application Runtastic ! C'est vraiment top de voir son temps en live. Perso ça m'aide beaucoup le coach qui me dit où j'en suis à chaque kilomètre ! Et voir ses progressions en un clin d'oeil grâce à l'historique motive plus que beaucoup !

    Voilà j'arrête mon roman :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire, j'approuve tous les points que tu as listé ! Mais le sport est une réelle corvée quand on débute et finalement on commence à y trouver un intérêt et un attrait. C'est une sorte de révélation ! Par contre, une fois qu'on s'engage, c'est comme le mariage : à vie ! Jamais il ne peut etre question de lâcher notre activité au risque de perdre tous ses bienfaits. Mais c'est un bel engagement à tenir du coup !!

      Bon entrainement à toi !!

      Supprimer
  2. Super article! Hins est un blog au top!

    RépondreSupprimer
  3. Je ne l'ai pas trouvé trop long cet article mais très intéressant ;)
    En effet, le sport permet de se dépasser (et de se défouler). Pour ma part, je n'ai jamais eu la motivation pour aller en salle de sport mais pour faire des exercices à la maison par contre oui ! Avec ma scoliose, les exercices, c'est une obligation sinon je suis clouée au lit par la douleur alors le renforcement musculaire c'est la vie. Mais au delà de cette obligation, c'est véritablement un plaisir, une petite victoire quand je ne peux pas contrôler tellement de choses dans ma vie, je peux au moins avoir ça de sûr puisque faire du sport ne dépend que de moi. Et honnêtement ce sentiment de bien être et de "yes, j'ai réussi, je l'ai fais" surpasse de loin la difficulté de s'y mettre ! Bref, un commentaire un peu long aussi pour te dire merci pour cette réflexion et aussi pour les liens vers les blogs, on n'a jamais assez de conseils :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire !
      Oui en effet, pour certaines personnes il est nécessaire de faire du sport régulièrement pour entretenir quelques petites douleurs. J'en ai moi même quelques unes dans les cuisses et plus je me muscle et moins je les sens : les bienfaits du sport et l'entretien de soi ! Dans l'espoir qu'à 80 ans on ait toujours autant de tonus !

      ;-)

      Belle soirée
      x

      Supprimer
  4. Un grand merci Mary-Astrid pour les liens vers mon petit blog ! Contente d'avoir pu te donner quelques idées et très très flattée ! Je découvre ton blog et il est passionnant, ça me fait découvrir un milieu que je ne connais pas du tout, mais via ton point de vue qui est mesuré et plein de recul; un vrai plaisir à lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Elise !
      Eh oui tu as été ma lecture intensive pendant ces 3 derniers jours, et encore je n'ai même pas terminé de parcourir tout ton blog. Je te pioche plein d'idées recettes et sport, j'y trouve un bonheur profond ! Il est très bien fait et j'aime également la manière simple et sans chichis que tu as d'évoquer ces sujets !
      Au plaisir :)

      Supprimer

Bannière : © Léo Busnoult. Fourni par Blogger.
Hayley Larue Design