Bientôt l'heure de la retraite

mercredi 26 août 2015


... Enfin, je n'ai pas de deadline précise mais j'imagine que ça va bientôt me tomber dessus.


Tout simplement parce que, comme vous le savez, ça fait déjà huit ans que j'exerce ce métier. Parfois à plein temps, parfois pas. Lors de mon tout premier shooting rémunéré pour La Redoute à l'époque, je pensais que cette aventure folle n'allait durer qu'une saison, un coup d'éclate dans la région Lilloise où je vivais ma vie étudiante et que je passerai rapidement à autre chose. Finalement, j'ai pris goût aux cliquetis des spots lumineux et aux tintements des flashs. Quelques années sur Paris m'ont suffit pour m'immerger à fond les ballons dans l'univers de la mode, un quotidien sans pitié qui ne m'a pas fait que du bien. J'ai quand même beaucoup appris. J'ai rencontré beaucoup de gens qui m'ont avoué que je n'y arriverai jamais. D'autres qui, au contraire, ont cru en moi dès le début. 

"Tu es peut-être petite mais, moi, j'y crois ! Je t'inscris et je mise sur toi" M'avait balancé une des meilleures bookeuses en agence qui m'a été permis d'avoir ! 

Grâce à ces gens là, j'ai eu la niac de continuer et de braver tous les obstacles sur mon passage. J'avoue, ce n'était pas évident. J'ai versé beaucoup de larmes, j'ai perdu beaucoup de kilos dans des régimes minables qui n'ont jamais fonctionné longtemps, j'ai perdu des amis aussi et j'en ai gagné d'autres. Ca a forgé ce que je suis aujourd'hui et grâce à ça je sais ce que je ne veux plus être (finalement, le plus important). 

Quand je regarde en arrière aujourd'hui je me dis que ce parcours est fou. J'ai réussi à cumuler des dizaines d'activités et de vies en même temps. J'ai beaucoup voyagé et j'ai un book photo aussi épais qu'un parpaing. A l'heure à laquelle je vous écris, j'ai encore de chouettes shootings planifiés, je ne ferme pas les portes au métier tout de suite ! Rassurez-vous !
Cela dit, je sens que l'heure tourne. Les mannequins avec lesquels j'ai évolué dans ce milieu ne sont plus forcément en agences, ils ont trouvé un autre job, une autre chose qui les anime. Pour ma part, le mannequinat est un deuxième métier depuis plus d'un an maintenant (voir une partie de mon autre vie ici). Les voyages sont chouettes et j'adore prendre l'avion pour découvrir un autre endroit, mais plus pour le travail. Je commence à fatiguer. Prendre mon vélo à 5h du matin, le déposer en gare et sauter dans le premier train devient usant, au bout de huit ans. J'adore me retrouver derrière un appareil photo, et j'aimerais toujours ça ! Le mannequinat et la photographie sont deux univers qui me donnent des frissons ! L'image en général me plait. La faire, la regarder, la conserver, l'imaginer.
Mes projets de vie changent et je pense qu'une fois ces prochaines étapes importantes franchies, je mettrai le pied sur le frein. Et pour ne rien vous cacher, j'espère que ça arrivera vite ! Je n'attends qu'une chose, fonder ma nouvelle petite vie. 

Et voilà, ça me fait bizarre d'écrire tout ça. Mais c'est certain que c'est un sujet auquel je pense régulièrement ! Et dire que j'ai encore des dizaine de shootings à sortir ! Des visuels qui ont été faits il y a un an. Je trépigne ! Vous les verrez, bien évidemment !

Ce petit blog de journal intime ... ;-)

x


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bannière : © Léo Busnoult. Fourni par Blogger.
Hayley Larue Design