Mynvi x Mary-Astrid

jeudi 29 septembre 2016


Ho oui, elles sont sorties les photos chéries ! Excusez mon excitation soudaine et complétement infantile mais j'étais TINLLEMENT CONTINTE de recevoir le wetransfer que je sautillais sur place comme le jour de mon premier sandwich au beurre de cacahuète. Parce que, pour remettre les choses dans leur contexte, le jour du shooting je n'avais absolument aucune preview possible, c'est justement le but de shooter à l'argentique !

Je découvre donc une floppée d'images qui me plait bien. Bon, il y en a toujours dans le tas où je fais "beurk, je ne la publierai jamais !", parce que je trouve que j'ai la tronche de travers là ou là. Mais c'est une histoire de choix ! C'est toujours comme ça avec toutes les photos que je reçois, et c'est encore pire quand Bat me fait des photos pour le blog (le pauvre...). Alors voilà, je suis fière fière de vous présenter cette série qui sent encore bon l'iode ! Photographiée par la belle et talentueuse Eva Merlier qui a un œil vraiment intéressant. J'ai aimé la manière dont elle nous a dirigé et la façon dont la journée a tourné. C'était poétique, un peu comme une errance ... Et finalement, c'est ce qu'on ressent à travers ces photos (enfin, je trouve, mais je suis une littéraire alors bon, j'en fais parfois des caisses). Même si je me souviens surtout du tube d'écran total sifflé en bord de mer parce que ma rousseur est parfois pénible.

Et pour ajouter un peu plus de magie (encore, oui, toujours) à ces images, et parce que j'aime TROP (oui, toujours dans l'hyperbole) Julien Doré, je vous poste "Le Lac", gratuitement (avouez, vous aussi vous avez envie d'être Pamela ?). Ne me remerciez pas :)

x

PS : Pour les pièces de Mynvi, c'est ici !











EnregistrerEnregistrer

1 commentaire:

  1. ouahou, j'aime d'amour cette série
    c'est doux, c'est frais, ça fait du bien quand on vient tout juste de regarder par la fenêtre l'averse tomber et l'automne arriver !
    bises

    RépondreSupprimer

Bannière : © Léo Busnoult. Fourni par Blogger.
Hayley Larue Design