Astuce piquée en studio #42

jeudi 2 mars 2017


Petite découverte et surtout petite pépite dans cet article ! J'ai longtemps souffert des démaquillages après les séances photos. Soit je frottais trop fort, soit le coton m'irritait l'oeil, soit l'eau micellaire rendait ma peau toute sèche, le démaquillant trop grasse ... Bref, il y a pire comme "enfer" mais ce n'était franchement pas vivable sur le long terme pour ma peau de rousse sensible.


Et puis, il y a à peine deux mois, en me baladant sur le site Lanaika (dont je vous ai déjà parlé dans un précédent article), j'ai découvert les éponges konjac. Le konjac est un légume Asiatique qui est surtout utilisé pour ses vertus médicinales, mais également transformé en une éponge 100% bio, naturelle et non testée sur les animaux. Elle se présente sous forme dure comme un caillou et au contact de l'eau tiède elle devient très molle. C'est un vrai bonheur pour se démaquiller car elle n'irrite absolument pas l'oeil. Elle fait mousser légèrement le produit utilisé pour le démaquillage (perso, j'utilise une huile de chez DHC qui, je trouve, est une très bonne alternative au lait et à l'eau micellaire)

Alors certes, c'est un prix.  Mais cette éponge sert pour un grand nombre de démaquillages et évite surtout de polluer avec 1001 cotons démaquillants par an. C'est économique, génial pour la peau et un vrai avantage écologique.

Je vous invite très sincèrement à tester cette bombe atomique qui est, selon moi, une vraie révélation dans ma routine quotidienne de démaquillage !

x
EnregistrerEnregistrer

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bannière : © Léo Busnoult. Fourni par Blogger.
Hayley Larue Design