Notre roadtrip en Californie #Semaine 1 !

dimanche 19 novembre 2017


Nous voilà rentrés il y a maintenant quelques temps d'un roadtrip de 3 semaines à travers la Californie, l'Utah, le Névada et l'Arizona ! Une grosse préparation de plusieurs mois entièrement faite par nous mêmes, étape par étape, pour en faire un voyage de noces mémorable et inoubliable ! J'ai décidé de partager cette expérience avec vous car c'est grâce aux blogs que j'ai trouvé les meilleurs trucs et astuces pour préparer mon voyage. J'espère que si vous en avez également l'intention, vous pourrez puiser ici quelques petites choses ! C'est en 3 billets que j'expliquerai notre périple (semaine 1, 2 et 3 !) avec nos bonnes adresses, nos réservations Air bnb qui nous ont le plus plues, ou nos hôtels !

Attention les yeux, paysages de folie en perspective !


Détail du trip :

Semaine 1 : 3 jours L.A / Santa Barbara - San Luis Obispo / Santa Cruz / San Francisco

Semaine 2 : 2 jours San Francisco / Lake Tahoe / Sequoia Parc - Moro Rock / Death Valley - Las Vegas / Zion Park / Antelope Canyon - Horseshoe Bend - Monument Valley / Grand Canyon

Semaine 3 : Route 66 / Joshua Tree Park / Palm Springs / 2 jours L.A - Universal Studios


.... Soit 3250 miles (5200kms) et 88h de conduite ! Sur une carte, ça donne à peu près ça :




Côté budget ....

Comptez 5 000€ de budget pour un voyage de cette envergure sur 3 semaines (tout inclus !). Nous concernant, il s'agissait de notre cadeau de mariage ! ;)
La location de voiture, hors saison, nous a couté 500€ pour l'ensemble du voyage, nous sommes passés par AVIS. Tout s'est très bien déroulé, aucun surcoût une fois là bas (sauf une assurance que nous avons décidé de prendre en plus, au cas où!). Nous sommes partis sur un SUV. Pour tracer autant de kilomètres, il fallait un véhicule qui tienne la route. D'autant plus que dans certains parcs nationaux, comme Monument Valley, la piste est en sable et en côte. Avec une voiture de plus petite taille, ça aurait été bien plus compliqué !
L'avion nous a coûté 600€ A/R par personne avec Air France. Superbe avion, de la place pour les jambes, de bons petits films, de la nourriture pas trop mauvaise, bref, un bon vol !
Et en ce qui concerne la réservation de logements sur place, j'avais tout anticipé étape par étape via Booking et Air bnb. Pour l'ensemble du périple, 1500€ de logements en alternant motels, hôtels, lodges, Air bnb et logements chez l'habitant !

Nous avons organisé notre itinéraire grâce aux blogs que nous avons lus, à ce que nous avions envie de voir de nos propres yeux et en écoutant les conseils des copains qui ont déjà effectué un parcours similaire. J'ai aussi parcouru avec plaisir le livre de ma pote Marion Fringe & Frange qui m'a été d'une précieuse aide une fois là bas ! Lorsque toutes nos idées ont été couchées sur le papier, il nous a fallu plusieurs jours pour tout faire rentrer dans les cases d'un planning. Mais c'est finalement super excitant de faire ce genre de truc ! ;)

Se mélangeront dans cet article tout un tas de photos, retouchées ou non, argentiques ou numériques. Peu importe. Les travaux ayant repris dans notre maison, le temps ne m'a pas permis de tout mettre au carré. Mais il était important pour moi de poster au plus rapidement mon ressenti sur ce long voyage :)



Venice Beach

Melrose Avenue

Downtown L.A


 Downtown L.A

 Echo Park

Sandwich au pastrami au Farmer's market à Fairfax

Venice Beach

 Beverly Hills


Santa Monica

Nous avons atteris à L.A (après quelques larmes versés à l'aéroport en mode "j'y crois paaaaaas!"... moment de gêne INTENSE) ! 3 premiers jours passés à L.A chez des amis ! Une bonne façon d'être immergés à 100% dans leurs vies et de découvrir, par leur prisme, la ville. Nous avons sillonné pas mal de quartiers (Downtown, Echo Park, Melrose, Fairfax, Venice, Hollywood,..).

C'est une très grande ville de près de 200kms à parcourir en voiture principalement. On peut se balader dans quelques quartiers à pieds, moyennant le parcmètre ou le tarif du parking. Mais une fois le quartier bouclé, on reprend sa voiture (et les bouchons !) en direction d'un autre quartier. Pas de réel coup de coeur me concernant sur la ville, que je trouve beaucoup trop grande et triste. De nombreux sans abris ravagés par la drogue dans les années 80 parcourent les rues (attention au quartier de Skid Row ! Ne vous y aventurez pas ...) c'est assez troublant de voir la différence entre les maisons luxuriantes et la tristesse de ces personnes.

Le premier jour, nous avons arpenté Broadway en plein Downtown. C'est le quartier des buildings qui forme la magnifique skyline de L.A. Ce quartier m'a rendue très mitigée concernant L.A. L'architecture très art déco est incroyablement belle, les devantures des anciens théâtres sont comme dans mes films préférés, le petit côté New-Yorkais des buildings et des larges avenues est superbe, mais l'insécurité que j'ai ressenti et la pauvreté si forte m'a un peu fait redescendre sur terre ... Nous avons pris un déj au Grand Central Market chez Egg Slut (à faire !) puis nous sommes rapidement partis vers Echo Park. C'est un quartier très étendu autour d'un superbe parc avec lacs, palmiers, jets d'eau ... Aux influences mexicaines sur certains coins du quartier. Il faisait une chaleur de plomb, même au mois d'octobre, alors on longeait les artères pour se réfugier dans les friperies !

Le second jour nous l'avons consacré à Melrose Avenue et Fairfax. The place to be pour le shopping à profusion ! Je n'ai pas trouvé le quartier spécialement charmant mais j'avoue qu'il y a de quoi faire pour s'y perdre et y passer du bon temps. Les rues sont gavées de murs colorés ! Le street art est quelque chose que vous trouverez à tous les coins de rues à Los Angeles.

Notre troisième jour à L.A, nous l'avons passé à Venice Beach. Encore une fois, j'ai été très partagée. Heureuse de découvrir l'endroit des tournages de mes séries préférés, le skate park au bord de la mer, les palmiers, les petites cahutes ... Mais la pauvreté et encore une fois très présente, se mêlant aux jolies maisons .... et les magasins "boui-boui" qui longent la côte gâchent un peu le paysage. On a loué des vélos pour se rendre à Santa Monica sur l'après-midi. Ca ne coûte pas très cher et c'est plus agréable de découvrir la côte à vélo qu'à pieds, surtout quand il fait très chaud !

J'aurais aimé, et j'espérais, me faire happer par la ville, de la même manière qu'elle a réussit à conquérir le coeur de mes amis. Mais je n'ai pas trouvé le "truc". Malheureusement, je n'ai pas eu ce coup de foudre, et je pense que c'est ma plus grosse déception sur ce road trip (dommage qu'elle soit arrivée si vite ;)). Mais ce n'est rien, j'attends également San Francisco avec une grande impatience ! 
Par contre, il y a vraiment des petits coins sympas à voir de ses yeux, je pense à Echo Park dont je vous parlais plus haut, mais encore le Griffith Observatory qui offre une vue sur la ville vraiment belle ! Mais j'y reviendrai plus tard car nous sommes retournés à LA en fin de trip. 




Notre première "réelle" étape de roadtrip à partir de L.A était Santa Barbara. Nous y sommes arrivés en passant par Malibu et son pier super mignon. On a assisté au coucher du soleil au bout du Malibu Pier. C'était vraiment magnifique ! L'impression d'être perdus au milieu de l'océan ...
Santa Barbara est une ville très "américaine" comme on en voit dans les films, très propres des boutiques mignonnes, des rues arborées et un bord de plage plein de palmiers avec, encore une fois, un pier qui s'avance sur la mer enchainant les gift shops et les restos de fruits de mer ! On y passe un bon moment, une matinée même, avant de prendre la route vers Pismo Beach !






Haaaa ... La douceur de Pismo Beach ! La "Californie" comme je l'aie toujours rêvée ! Je n'aurais jamais proposé cette petite halte si mon cousin ne me l'avais pas recommandée. Il a même passé près d'une semaine à Pismo Beach ! Il fallait que j'y passe. Et je n'ai franchement pas été déçue. 
Une minuscule ville qui n'a rien de ce qu'on voit dans les séries TV, perchée au bord de la mer. Une chaleur écrasante. Des surf shops à tous les coins de rue. Une ambiance vraiment unique. Entre la vallée et la plage, Pismo se niche parfaitement sur le coin de la route qui mène à SF. Il y fait bon vivre, un peu comme lorsqu'on cherche à s'échapper de son quotidien, on part à la conquête d'un endroit "peaceful", où tout sera réuni pour nous faire passer un moment unique. Une ambiance spéciale plonge Pismo dans une bulle de coton californienne comme je l'entends, là où j'ai envie de retourner immédiatement.







Nous avons peu visité San Luis, seulement son marché fermier du jeudi soir très (très !) animé. S'y balader est super sympa. Impossible de se garer, toutes les rues sont prises par les stands de cuisines du monde. Il y a des concerts dans les rues et toutes les boutiques sont ouvertes en nocturne !
L'étape importante pour nous ici était le fait que nous nous sommes arrêtés au Madonna Inn, un célèbre hôtel des roadtrippers sur la côte californienne. L'histoire de cet hôtel est vraiment passionnante ! Un hôtel façon Disney, complètement délirant, où chaque chambre a une thématique et une déco bien précise. Il n'y a pas deux chambres similaires ! Nous sommes tombés sur la "Mountain Cavern", une chambre à la décoration montagnarde indienne de la côte ouest, des fresques peintes sur les murs, de la pierre au sol ... Bref, de quoi en prendre plein les yeux, et de super bien dormir le temps d'une nuit ! 





 The little red barn, notre super Air bnb !


Petit coup de coeur pour la ville de Santa Cruz ! Après avoir visité le centre ville (mignon mais sans grand intérêt à part les surf shops qui sont super cools), nous avons parcouru le pier (oui, encore un !) avec une vue sublime sur la fête foraine en bord de plage. Personnellement, j'ai trouvé cette fête foraine bien plus extravagante que celle de Santa Monica.
Le soir venu, nous avons retrouvé notre Air bnb, une petite grange rouge chez Tina et Jim, où on a passé un moment vraiment génial ! Ils nous ont prêté des beach cruisers pour parcourir le bord de la plage le lendemain matin. On a passé un super moment ! (Si vous réservez votre premier Air bnb via ce lien, vous récupérez une réduction, et moi aussi ;)) 



Sur la route pour rejoindre San Francisco, nous nous sommes arrêtés à Big Basin Redwoods Park. Un endroit perché dans les montagnes où vous pouvez faire des randos à travers des forêts de Sequoias géants (mais qui sont moins impressionnants qu'à Sequoia Park). Un endroit vraiment merveilleux, à la fraiche, bien entretenu et vraiment dépaysant. Nous avons fait un petit trail de 3h, pendant lequel nous nous sommes arrêtés pic-niquer sur le bord du sentier ! Les trails sont proposés en fonction du temps, du dénivelé et de la difficulté. Vous pouvez donc tout à fait choisir celui qui vous conviendra le mieux ! 


 Russian Hill


 Amoeba disquaire

 Golden Gate Bridge 

 Alamo Square et ses Painted Ladies


 Pause sundaie chez Swensen's


 Pause pizza chez Za

Mission District

 Mission

 Mission


 Hayes district

 Vue du Golden Gate Bridge

Financial District

Puis cap sur SF ! Depuis le temps que j'attendais de découvrir cette ville .. Nous logions dans un air'bnb à Daly City, en "banlieue" de SF. Je vous suggère de loger dans ce type de coin si vous avez une voiture de location et que vous souhaitez un logement dans le coin. Après avoir écumé des soirées entières les hôtels et locations dans le centre de SF, je n'ai absolument rien trouvé de rentable. Tout est excessivement cher et se garer dans le centre de la ville est une vraie galère. De Daly City, nous étions à 20 mn en BART (train) du centre ville. Franchement, c'est le meilleur des plans.
Nous avons passé 2 jours entiers à SF. Personnellement, j'ai adoré ! 

Le premier jour était consacré au Golten Gate Bridge et au Park, après avoir traversé toute la ville en bus avec un chauffeur d'une gentillesse extrême (visite guidée gratos !). Le temps en cette période (octobre) était magnifique sur la ville, nous n'avons pas vécu le "frog" San Franciscain. 
On a barroudé pas mal à travers les différents quartiers de l'Ouest de la ville gravitant autour du Golden Gate Park, magnifique cela dit en passant, pour arriver dans le quartier hippie de Haight St et Ashbury. La maison de Jimi Hendrix, de Janis Joplin, les friperies, les disquaires ... Un quartier avec beaucoup d'âme, de fête et de souvenirs ! Sans oublier le détour obligatoire vers Alamo Square et ses "painted ladies"devant lesquelles nous avons admiré un coucher de soleil pour marquer la fin de cette journée. Je vous recommande un super pub pour finir vos soirées à SF : le irish bank ! Situé dans une petite ruelle de Financial district, c'est un endroit peu visité et vraiment authentique, on a passé une super soirée avec de la bonne bouffe de pub ! 

Le second jour, nous avons pris le petit déjeuner à Mission Pie, dans le quartier de Mission District. Nous avons passé toute la matinée dans ce quartier mexicain ultra coloré bordé par le Dolores Park, vraiment magnifique. Une galerie d'art ouverte dans les rues ! Si vous aimez le street art et les boutiques de créateurs, comme moi, ce quartier est celui que j'ai préféré dans tout SF ! On pourrait même y passer la journée tellement elle regorge de ruelles, d'adresses, de points de vues ... 
L'après midi, direction le Fisherman's wharf. Pour y arriver, on grimpe dans Russian Hill en suivant les rails du cable car (le tram). Les vues depuis les hauteurs sont à couper le souffle ! On a vraiment l'impression d'être dans nos séries américaines ! Puis, petite pause pizza super bonne et pas chère chez Za pour terminer avec un sundaie caramel amandes grillées pour le dessert chez Swensens ! Le bon combo chaudement recommandé par mon Lonely Planet. On arpente la très célèbre et sinueuse Lombard St (jolie certes, mais bourrée de touristes, ça gâche un peu le mythe de la petite rue mignonne...) pour retrouver le bord de mer et les animations du wharf. On a encore l'impression d'être ailleurs ! Ambiance fête foraine autour des piers où se retrouvent les otaries. Visite obligatoire (gratuite !) par le musée des jeux d'arcades neufs et anciens. C'est un truc à voir ! SF offre des points de vue sur la ville vraiment très différents en fonction des quartiers où l'on se trouve ! 
En conclusion, j'ai préféré dix fois SF à LA ! La ville est à taille humaine et peut se parcourir à pieds (à condition d'avoir de bonnes chaussures et une âme de marcheur), plein d'endroits super cools pour s'arrêter manger ou juste se poser, des panoramas et des végétations très différentes, une architecture victorienne sublime ... J'ai déjà envie d'y retourner ! 

Petite note : Il faut savoir que, si vous souhaitez voir pas mal de choses dans la ville de S.F, il vous faudra marcher, beaucoup ! Nous faisions 20km de marche par jour.




A bientôt pour le post sur la semaine numéro 2 ;-)

x

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bannière : © Léo Busnoult. Fourni par Blogger.
Hayley Larue Design