Notre roadtrip en Californie #Semaine 3 !

samedi 23 décembre 2017



Et voilà déjà la troisième semaine qui s'annonce ... Quand on est sur la route, comme ça depuis longtemps, on se dit "déjà !?" mais aussi "wahou, que ça ?!". C'est un délicieux mélange entre un état satisfait et un état déçu. On sent la fin venir mais il reste encore une longue semaine devant nous de routes interminables et de paysages abandonnés. 

Je vous rappelle notre parcours :

Semaine 1 : 3 jours L.A / Santa Barbara - San Luis Obispo / Santa Cruz / San Francisco

Semaine 2 : 2 jours San Francisco / Lake Tahoe / Sequoia Parc - Moro Rock / Death Valley - Las Vegas / Zion Park / Antelope Canyon - Horseshoe Bend - Monument Valley / Grand Canyon

Semaine 3 : Route 66 / Joshua Tree Park / Palm Springs / 2 jours L.A - Universal Studios











Au sortir du Grand Canyon par le Sud, on a roulé quelques heures direction Seligman. 
Petite ville (fantôme je dirais) sur la route 66. Il parait que cet endroit a inspiré le dessinateur du dessin animé Cars ! On y découvre tout un tas de voitures colorées avec des yeux, des fresques sur les murs des magasins de souvenirs, des drapeaux américains qui volent au dessus des maisons, des fausses motos crashées dans le sol ... Bref, un musée extérieur qui donne le ton ! 

Je n'ai pas été très séduite par Seligman. C'est une ville abandonnée qui ne vit que grâce aux gift shops. Des cars de touristes y descendent, font le plein de briquets Road66 et repartent. Ca peut sembler joli en images, mais en vrai, j'ai trouvé l'ambiance froide et un peu glauque.
Cependant, on a passé une super soirée au Lilo's Café, à l'extérieur de la ville ! On a découvert au cours de la soirée que c'était le repère des Sheriffs de la ville ! Photo obligatoire ;) !












Le lendemain de notre escapade à Seligman, on a tracé la route direction Oatman en passant par Kingman. On s'y est juste arrêtés pour prendre un hotdog dans un diner sur le bord de la route.
Oatman est très séduisante ! Quand on y arrive ... Parce que contrairement aux préjugés, la route 66 n'est pas une interminable route DROITE ! Pour arriver à Oatman, tout un tas de lacets dans la vallée se dessinent avant d'atteindre les premières maisons .. Il faut avoir le cœur bien accroché ! Par contre, la route est très jolie, désertique, mais jolie !

Une fois arrivés à Oatman, on découvre un village western délirant ! Fait de bric, de brocs et surtout de bois. Une vingtaine d'ânes sauvages vivent dans les rues du village et sont très amicaux (surtout quand vous leur donnez un bout de votre repas). Une petite parenthèse de route rigolote et à voir !






Nous avons loué un Air bnb de folie furieuse en plein milieu de la Yucca Valley, à quelques pas du Joshua Tree Park. En plein désert, sans eau ni électricité, nous avons loué la Boulder's Hideaway !
Aucune indication pour arriver à notre destination mis à part un email de l'hôte "tournez au 3ème cactus, puis ensuite tournez à droite à la 4ème pierre, puis....". Une vraie carte aux trésors ! Cette tiny house était sublime. Au milieu de nulle part, c'était une nuit très insolite !
(N'oubliez pas que Si vous réservez votre premier Air bnb via ce lien, vous récupérez une réduction, et moi aussi ;))  







Quel beau parc national ! Joshua Tree Park devrait vous parler si vous avez récemment regardé la télévision et surtout les publicités. Notre beau Johnny Depp se prélasse dans ce désert pour Dior !
Joshua Tree est un parc encore très différent de tous les autres visités. Ce n'est pas du tout la même végétation ni le même climat. Un Joshua Tree est justement, cet espèce d'arbre/cactus très représentatif de la région, qui a donné son nom au parc !
On peut le traverser en voiture et y faire différents stops en fonction de nos envies. Nous avons opté pour une petite rando (la Hidden Valley) de quelques miles, vraiment super sympa, à travers des murs d'escalades naturels ! Ensuite, direction Key View pour observer de haut la faille de St Andreas. Je vous avoue qu'il y avait un vent de fou et que nous sommes très rapidement remontés dans la voiture ! On a pas vu grand chose, mais la vue à 360 est à faire !
 Il faut compter une bonne demie journée pour en voir un peu. Le parc est grand, mais il se fait facilement. Les paysages sont lunaires et vraiment étonnants !










Haaa... La douceur de Palm Springs ! Ses champs d'éoliennes, ses palmiers en plein désert, ses couleurs criardes, son architecture particulière .. J'ai adoré ! Pour la première fois de notre parcours, nous nous arrêtons dans un hôtel pour nous prélasser. Réservation faite au célèbre et coloré Saguaro hotel très reconnaissable par ses couleurs arc en ciel ! Nous sommes accueillis avec une bouteille de champagne dans notre chambre ! Après une coupe, on a profité de la piscine pour nous reposer un peu et découvrir l'hôtel. Les peintures sont refaites très régulièrement à cause du soleil. L'endroit est sublime, l'ambiance nous plonge dans les années 50, on passe du bon temps et on se repose enfin.

Le lendemain, on découvre la ville. La célèbre petite porte rose, l'allée commerçante, les différentes maisons d'architectes ... Mais la chaleur est tellement accablante qu'on reprend la route direction Cabazon. Si nous devons refaire Palm Springs, on prendrait le temps de visiter les hauteurs et prendre le téléphérique pour découvrir les termes !




Faire une halte à Cabazon était obligatoire ! Depuis le temps qu'on entend parler de ces outlets géants américains, on a enfin pu le constater de nos propres yeux.
Après un coucou aux dinosaures pour une photo souvenir, on s'engouffre dans un mall extérieur énormissime ! Toutes nos boutiques préférées y sont .. Vans, Billabong, All Saints, Levis, ... Ca vaut vraiment le coup d'y faire un tour pour dénicher des pépites introuvables en France !










De retour à Los Angeles pour boucler la boucle. On retrouve nos copains. On a l'impression d'être partis des mois et pourtant ... On s'échange nos souvenirs et on raconte nos péripéties !
On profite de revenir sur nos pas pour visiter ce que nous n'avions pas pu faire à notre arrivée. Notamment Hollywood. On n'y fait qu'un bref passage, après avoir trouvé le seul parking à 20$, beaucoup de touristes et rien de très transcendant ... 
Ensuite, on décide de partir à la découverte du Griffith Observatory ... Rando pour y grimper sans ombre sous 35° assez chaotique mais ça en vaut carrément la peine. L'arrivée en haut de la colline est stupéfiante ! Une vue panoramique sur Los Angeles avec au loin, Dowtown qui se dresse devant nous. Il faut chaud, tout le monde boit à la fontaine extérieur et l'observatoire est l'une des plus jolie chose que j'ai vue à L.A. On y entre et on y passe plusieurs heures. Entre le musée, le petit resto, les zones d'expériences ... On en prend plein les yeux ! Je pense qu'un fan d'astronomie pourrait y passer plusieurs jours tellement cet endroit est riche d'apprentissage ! Coup de cœur absolu pour le Griffith et son isolement surplombant la ville.

Le lendemain et le dernier jour, nous avons booké des billets pour Universal Studios ! Ce n'est pas donné, comptez 120$ par personne pour une journée (10h - 18h) sans les extras ! Le parc compte moins d'attractions que Disneyland par exemple, mais elles sont sensationnelles et nouvelles ! Beaucoup d'univers sur écran et 3D, si vous avez le cœur sensible, je vous conseille de vous poser entre chaque ;) !
J'ai vraiment aimé l'univers d'Harry Potter, très réaliste. Quand on connaît un peu l'histoire, on a vraiment l'impression d'être plongés dans Poudlard et d'assister à un vrai match de Quidditch ! On retourne en enfance et dans nos films préférés.
Le petit train qui parcourt les studios est aussi super. On a décidé de le faire en tout début de journée car c'est une attraction qui dure une bonne heure. Bienvenue dans Wisteria Lane ! Mais aussi au Bates Motel ! Ou encore sur le port des Dents de la mer ... Bref. L'envers du décor est fascinant, pour tout fan de cinéma ou pas ! :)


Notre aventure américaine se termine sur une note nostalgique.Comme si l'épisode "mariage" se refermait après deux longues années de préparatifs. On est contents de rentrer, retrouver notre quotidien, nos projets travaux, notre avenir. Mais les USA nous ont permis d'y voir plus clair sur nos envies réelles de "vie".
J'étais très attirée par la côte Ouest depuis mes 12 ans. C'était un vrai rêve de gosse d'y aller. J'ai connu NYC que je trouve très différente et beaucoup plus effervescente.
J'avais beaucoup d 'attentes et je suis contente de les avoir assouvies mais aujourd'hui, je sais que je ne vivrais pas là bas, où pas de mon propre chef ! Je préfère garder l'Ouest américain comme un fantasme. Une parenthèse. Maintenant je peux passer à autre chose. D'autres pays à explorer et surtout d'autres points de réflexion. Je peux enfin libérer mon esprit de mon obsession !

x

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bannière : © Léo Busnoult. Fourni par Blogger.
Hayley Larue Design