Comment je vis ma grossesse

samedi 5 janvier 2019


C'est vrai que j'en ai finalement très peu parlé par ici depuis que je vous ai annoncé la nouvelle ! Le temps défile et j'en ai peu pris pour poser mes mots sur cette expérience de folie que je vis depuis plusieurs mois ... Je profite de mon congé mat, de ces dernières semaines avant cette rencontre, pour vous raconter ce que je vis et comment je le vis. Ce ne sera peut-être pas un article très exhaustif mais il aura le mérite d'exister ! 


J'ai la chance de vivre une grossesse idéale. Certaines futures mamans me haïront peut-être après la lectrice de cet article ^.^ !
Je n'ai eu aucune nausée durant le premier trimestre. Je n'ai pas connu ces matins brumeux où, arrivée au boulot je me ruais sur la cuvette des toilettes et devait rendre inaperçu ce début de grossesse. Franchement, j'avoue que c'est une chance et un luxe inestimable parce-que j'ai vécu mes premiers mois avec sérénité. Cependant, je suis tombée enceinte pendant l'été caniculaire qu'on a connu. J'ai vécu des semaines de fatigue comme je n'en ai jamais connu. C'était physiquement assez dur et la chaleur n'aidait pas vraiment. J'ai eu des journées vacillantes avec des étoiles dans les yeux, des vertiges, pas franchement agréables. J'avais beau faire des nuits de 9h, je rentrais le midi sur ma pause déj' pour redormir un peu, et je me replongeais dans une sieste à 18h30 le soir ... Pour retourner au lit avant 22h. Et pourtant, j'arrivais encore à être fatiguée ! Je mettais ça sur la faute des travaux de la maison qui prenaient beaucoup d'énergie, c'était mon alibi ;) ...
Il faut dire que créer un petit être ça demande beaucoup de ressources ! ;)

L'arrivée du second trimestre a été secouée par l'annonce du sexe ! On a découvert qu'on attendait un petit garçon ! Et là vient la GRANDE question de tout le monde "alors, contents?" ...

... Evidement ! Et même si l'annonce avait révélée une fille, l'enchantement aurait été le même ! Bien entendu.

Lors de cette annonce, on a aussi découvert lors de l'échographie que notre petit chou avait une petite tâche blanche inexplicable entre la vésicule et le foie. On a vécu ça comme un coup de massue terrible, d'autant plus que l'échographe n'était pas DU TOUT empathique et a conclu notre rendez-vous par "c'est peut-être grave mais j'en sais pas plus".
Ma grossesse aura globalement été suivie par des gens bienveillants, d'une très grande écoute et de bons conseils. Mais ce jour là, c'était l'exception. On était paralysés entre la joie d'avoir un petit gars et la tristesse de ne pas savoir ce qu'il avait et d'où ça pouvait provenir. Une seconde échographie de contrôle a donc été planifiée quinze jours plus tard à la Clinique Jeanne de Flandres en métropole. Quinze jours d'une longueur sans fin et de sentiments partagés ... Qui finalement n'aura révélée rien de grave du tout ! Et cette petite tâche s'est aujourd'hui résorbée toute seule. C'est déjà un grand gaillard notre tout petit ! C'était aussi l'occasion de revoir une fois de plus sa petite tête adorable à l'échographie.

Aujourd'hui je vous écris cet article et je suis dans mon dernier mois. La dernière ligne droite. La dernière échographie était en Décembre, bébé est déjà bien positionné et on l'attend avec une impatience incroyable (avec un brin de stress on ne vous le cache pas! Devenir parent va devenir concret, c'est le plus gros rôle de notre vie)

J'avais peur de subir la pression physique de la transformation du corps humain. Surtout avec mon passif de mannequin où le contrôle de l'image était over-présent et surtout jugé. Aujourd'hui je peux vous avouer que j'adore être enceinte ! Même si je ne suis pas fan du changement de taille de bonnet de soutif, j'aime assez cette silhouette qui accueille un deuxième coeur qui bat ! Ce ventre rebondi que je caresse à longueur de journées, ces hanches qui s'élargissent, ces cheveux qui brillent ... Je trouve ça merveilleux ! Et je n'ai aucun complexe par rapport à mon métier d'avant. Même si la balance annonce un +12kg pour le moment, je sais que c'est pour le bien être de mon petit et que tout ce qui compte, c'est lui et sa santé. 

La maternité où je vais accoucher est une clinique privée qui propose de nombreux ateliers gratuits tout au long de la grossesse. Ce qui me permet de continuer à faire du sport une à deux fois par semaine avec d'autres mamans dans une structure adaptée et encadrée, en plus des séances d'aquagym que je suis parfois à la piscine municipale de ma ville. J'ai aussi accès à des groupes d'échange sur l'allaitement, le portage de bébé, la diététique ... Il y a aussi des ateliers spécialement conçus pour les futurs papas ! Et un modelage offert aux futures mamans ainsi qu'une thalasso pour la naissance de bébé. C'est très agréable d'être accompagnée par ce type d'établissement, très à l'écoute et disponible en permanence. Tout stress est écarté et j'avoue avoir hâte de vivre ces quelques jours de naissance dans cette bulle.
Renseignez-vous sur les programmes proposés par vos maternités, il y a peut-être ce genre de choses dans vos établissements. Les cliniques Ramsay en l'occurence ... 

En attendant de rencontrer notre tout petit, et de vous publier d'autres articles maternité qui sont encore en brouillon, je vous souhaite un beau weekend ! 

x

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bannière : © Léo Busnoult. Fourni par Blogger.
Hayley Larue Design