Le congé parental : je le referai !

vendredi 2 août 2019


Un article aujourd'hui qui me fait du bien ! J'avais envie de vous écrire sur le pourquoi du comment j'ai pris un congé parental et la manière dont je le vis ... Le mois d'août venant juste de pointer le bout de son nez, il s'agit donc de mon "dernier" mois plein à la maison ! 
* photo non contractuelle qui semble annoncer un article où on se la coule douce mais non*

Je suis partie en congé maternité mi décembre (pour un accouchement mi février). Je savais que l'assistante maternelle que j'avais trouvée n'était potentiellement pas dispo au moment de ma reprise du boulot (initialement le mois le Mai) mais rien n'était encore sûr. J'avais donc soulevé l'idée de prendre quelques mois ou semaines en plus si jamais c'était le cas. Mais ça restait purement hypothétique !

Je vous en parlais dans mon post sur le baby blues, je voulais reprendre le travail au plus tôt les jours qui ont suivi l'accouchement. Je ne me sentais pas de rester à la maison, d'être femme au foyer temporairement (même si je n'y vois là que de l'admiration ! C'est tellement prenant comme activité...). "Ma vie d'avant" était tellement pleine de rebondissements, hyperactive, en perpétuel mouvement, très indépendante, je vivais là où le vent me portait.
Aujourd'hui, et avec bientôt 6 mois de recul, je me rends compte qu'il est tout à fait possible de vivre la même vie avec un baby, il suffit de le vouloir et de s'organiser.

Je me retrouvais du jour au lendemain à la maison avec mon tout petit à ne passer mon temps qu'à le nourrir (jusqu'à 15 fois par jour au tout début), faire des lessives, vider le lave vaisselle, le remplir, tirer mon lait parfois, regarder pour la troisième fois le même épisode de Desperate, marcher sur des oeufs pour aller faire pipi, essayer de retrouver quelques minutes de sommeil que je peinais à récupérer... Ajoutez à ça la grisaille du Nord de février-mars, j'étais loin d'être au top ... Autrement dit, pas du tout ma tasse de thé.

... Et puis les semaines ont passé et mon assistante maternelle m'a confirmé la dispo d'une place pour Septembre. Je n'avais donc plus vraiment le choix et j'ai posé tout l'été en congé parental. 6 mois et demi à consacrer à mon petit chou, intégralement. J'ai eu le vertige, quelques jours. Et puis ...
Et puis ... <3

Le voir grandir, évoluer, assister à son premier sourire, ses premiers rires, avoir un réveil avec lui chaque matin, l'entendre gazouiller ou sentir ses caresses pour me réveiller, et surtout avoir cette énorme de chance de poursuivre mon allaitement  à la demande sans contrainte. Même si la convention collective de mon boulot me permettait de tirer mon lait, je n'avais pas envie d'entrer dans cette routine lactée. Préférant le contact charnel avec mon petit ange.

Alors oui tous les jours ne sont pas très roses car les nuits étaient difficiles, avec un réveil toutes les 3h pour manger, jusqu'à ses 5 mois. Parfois il y a du mieux et on y croit, et quelques jours plus tard rebelotte ... J'errais souvent comme un zombie avec des poches sous les yeux, le moral irritable parfois et se rendre compte d'ô combien le sommeil est important pour être pleine de vitalité, de ressources et de disponibilité pour autrui (mon bébé et mon mari surtout !).
Les journées à enchainer sont un peu chaotiques parfois et surtout assez fatigantes ! Remplir le lave vaisselle, le vider, faire les lessives, passer l'aspirateur, s'occuper de la paperasse, tout en ayant un oeil sur Axel et en jouant avec lui n'est pas de tout repos. Mais une fois son rythme (et le mien) installé, on profite tous les deux de ces moments précieux, on sort partout, on fait du shopping ensemble, des balades, ... en attendant quand même le retour de Papa après le boulot avec beaucoup d'impatience, car on est aussi très bien à 3 ! 
J'essaye au maximum d'organiser une sortie tous les deux jours au minimum. Un musée, un gouter avec les copines jeunes Mamans, une balade au parc, un déjeuner en ville, ... Histoire de sortir de ma routine ménagère et de varier les endroits pour allaiter. C'est vrai après tout, c'est pratique ! Autant en profiter au maximum. J'ai déjà suffisamment poncé mon canapé haha ! Il est usé sous mes fesses ! 

Je m'estime très très chanceuse de bénéficier de ce congé parental. J'ai mis beaucoup d'argent de côté pour l'anticiper dès que j'ai imaginé cette situation. Car avouons le, la petite aide de la CAF ne suffit pas du tout à s'en sortir. Mais bon, je m'estime déjà heureuse d'être en France et d'avoir quand même un coup de pouce. 

C'est certes très prenant, un peu moins sociabilisant qu'une vie de bureau avec des collègues car la journée je suis souvent toute seule, mes conversations se résument à "ho qu'il est beau ce bébé ! ho oui oui oui ! hein ? oh oui oui oui", je suis fatiguée et je mange peu (ou mal) car pas franchement l'envie de me préparer à manger le midi, je passe beaucoup de tétées devant la télé à me refaire Friends (ou Newport Beach) pour la 53ème fois, mais si c'était à refaire pour un second bébé je le referai ! CENT FOIS ! (enfin pas cent bébés hein, façon de parler)

Je me suis rendue compte que la vie s'installait facilement à partir des 3 mois de baby. Ce n'est pas pour rien qu'on parle de quatrième trimestre de grossesse ! J'ai réellement commencé à profiter de ma routine de Maman à son quatrième mois, c'est là que le congé à pris toute sa dimension, et surtout que je me suis rendue compte ô combien le congé maternité est ridiculement court ...
D'une semaine à l'autre Axel change tellement ... Il sourit de plus en plus, il discute, il attrape des choses, il essaye de se retourner, bref, je ne veux manquer pour rien au monde tous ces instants ! Je sais qu'en Septembre il faudra que j'accepte qu'il se passe des choses fabuleuses la journée en mon absence, j'en suis malade d'avance mais ça fait partie de la vie et de son développement. Je sais que ce sera pour son bien de voir d'autres personnes et d'autres bébés. Sa vie sociale va commencer ! 
Je passe ma vie à le filmer et à le prendre en photo pour me fabriquer des albums souvenirs à tout va. J'appréhende tellement le retour à la vraie vie, même si, en l'écrivant, je me surprends à penser que la vraie vie n'est finalement que celle que je vis en ce moment... Je suis tellement dans ma bulle de bébé!

J'ai décidé de reprendre mon activité à 80% pour mieux anticiper ce retour et profiter encore un peu plus d'Axel à mes côtés ! Une journée par semaine rien qu'à nous 2. De nouveaux réveils ensemble, et ce jusqu'à Noël. Je suis si chanceuse ! Encore de belles journées à se câliner qui arrivent. Et un allaitement que je poursuis pour mon plus grand bonheur ! 

Comment ça se passait pour vous ? Je suis une éponge d'émotions, je sais que je vais pleurer et être un peu down pendant quelques jours ... :/ J'ai beau me dire que c'est le commun de nous toutes, c'est pas évident de s'y faire. 

Allez. Il me reste encore 5 magnifiques semaines intenses avec lui dont nos vacances d'Août ! En dehors de cet article, j'essaye de ne plus y penser, mais vos conseils seront les bienvenus :) 

Belle journée à vous !
(Et vive cette vie de Mamans !)

x


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bannière : © Léo Busnoult. Fourni par Blogger.
Hayley Larue Design