Savoir encaisser les critiques sur son physique



Ca aussi, ça fait parti du métier. Et autant vous le dire d'emblée, ça s'apprend aussi à éviter de pleurer devant un directeur de casting. Parce-que le directeur de casting il s'en tamponne le coquillart de vos états d'âmes.
Quand on passe les premiers castings on ne sait pas comment gérer le stress, comment se présenter, comment tout se passe de manière concrète (infos sur les castings ici). On ne s'attend surtout pas à ce qu'une personne inconnue (le directeur de casting en question) vous balance, avant même que vous n'ayez pu le regarder, que vous êtes trop grosse et que votre cou est trop large pour le boulot (eerrr ?) (véridique !).

Jennifer Lawrence a d'ailleurs répondu, lors du conférence chez Yahoo, à un homme qui lui lit une question posée par sa fille, sur comment gérer les commentaires négatifs des gens sur son apparence physique. Ce à quoi l’actrice répond « on les emmerde ».

Et je suis tout à fait d'accord avec elle ! Ne pensez pas "Oui, mais tu es dans le monde de la mode, c'est facile pour toi de dire ça" et pourtant je le pense réellement. Je vous assure que je préfère manger plutôt que de plaire aux gens et de m'affamer en permanence pour obtenir un boulot. Si je souhaite perdre du poids de temps en temps c'est pour mon équilibre personnel (avant l'été par exemple ou après les fêtes, parce que je suis du genre excessive quand je mange, je ne fais pas dans la demie mesure !) et pas parce qu'une personne lambda me l'a demandé. On me prend comme je suis ou alors on ne me prend pas du tout. J'ai suffisamment souffert des critiques physiques au début de ma carrière pour me rendre compte que ça ne servait à rien de m'apitoyer sur mon sort puisque malgré ça, je décroche des jobs ! (Parfois aussi les clients font des erreurs de castings... Et sur le job je me prends des "ha ! mais, tu as des hanches en fait ? Ca ne va pas le faire ... On va changer de mannequin")

Et puis quoi ? Admettons. Je perds du poids pour un boulot, j'obtiens ce job et le jour J je ne déjeune pas avec l'équipe, je fais bande à part pour éviter d'être tentée et d'avoir le ventre gonflé, je fais une crise d'hypoglycémie, je suis du coup moins productive, ma fatigue se ressent sur les photos et je ne me reconnais pas sur les images finales ? C'est un peu ce qu'il se passe quand on cesse de s'alimenter. Alors NIET !

Tout cela pour vous dire que le mannequinat ne doit pas rendre des jeunes filles malades ou déprimées sous prétextes de critiques infondées. Il ne faut pas prendre à coeur ce qu'on pourra vous dire sur les boulots parce qu'on parle d'un monde à part. Savoir délimiter la vraie vie de celle du boulot (tout comme séparer le pro du privé) est nécessaire. Dans le monde de la mode quelqu'un de "fin" va porter du 34/36 alors que dans la vie de tous les jours ce sera une personne "maigre". Les limites sont modifiées et il faut en prendre conscience !
Je suis passée à côté de plein de chances à cause de mon poids et de mes mensurations, peut-être, mais au moins j'ai travaillé avec des gens qui m'aimaient pour ce que je représentais (la plupart du temps). J'aime sourire sur mes images, j'aime montrer ma joie de vivre et j'adore par dessus tout les pauses déjeuner sur les plateaux ! J'aime malgré tout  faire la tronche sur des photos de mode car c'est de la comédie et jouer le jeu me fait marrer ! Ce métier est génial si on le prend du bon côté. Une fois que vous avez compris ce mécanisme, qui prend du temps à être compris, c'est la folie !

Mais ne cherchez pas à vouloir être ce que vous n'êtes pas, toute beauté se travaille et ne vous affamez pas pour ressembler à une page de papier glacé. Ne gardez que le meilleur de ce que l'on vous dit, c'est ce qui rend fort et positif !


Sur ce, bonne semaine à tous !

x


Source image : business insider

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :




2 commentaires:

  1. Premier commentaire que je laisse ici...
    Autant les "blogs modes" me lassent autant ton blog, j'aime le lire. Je trouve que tu véhicules un message positif, juste un bon "aimez-vous !" qui fait juste du bien. En fait ce que j'apprécie ici, c'est que je ne trouve pas ce clivage qui me lasse "mince vs ronde". Par contre, je trouve que tu as bien du courage de répondre aux commentaires des personnes aigries qui laissent des commentaires non-constructifs !

    Tout ça pour te dire : bonnes fêtes et continues comme ça!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Adélaïde, ton message me fait très plaisir merci beaucoup et je suis très contente de te lire et très contente de l'impression que te donne le blog ! :)
      C'est l'impression que je souhaite donner !
      Je te souhaite aussi de bonnes fêtes de fin d'année !!

      A bientôt

      Supprimer

Bannière : © Léo Busnoult. Fourni par Blogger.